Les projets et un retour sur les actions de l'année

Le cahier d'histoire n° 1 est réédité

Répondant à la sollicitation du CCAS, Histoire et Patrimoine a présenté sa collecte de photos des traversées de la Vie par les attelages de bœufs devant les résidents et Danielle Perrocheau, vice-présidente.

 Paul Gateau a rappelé la particularité de la commune du Fenouiller, perçue,  au courant du premier millénaire,  comme une sorte de grenier à foins, ce qui explique le choix  de son toponyme. Les raisons de ces traversées ont été évoquées.

Il a convié  Jean-Louis Gandemer pour parler de son expérience de ces traversées pittoresques, hasardeuses, parfois périlleuses et à coup sûr exceptionnelles et exigeantes. Les résidents, bien au fait des rudes conditions de vie du milieu du XXe siècle,  ont fort apprécié les récits et les commentaires des photos, apportant leurs réflexions, posant leurs questions dans un échange vivant.

"J’ai revu une partie de ma vie" s’est exclamé Monique Duranteau, se rappelant sa jeunesse à la Parionnière et les travaux de Guy, son mari.

 Cette collection de clichés,  avantageusement présentée sur toiles grâce au soutien du conseil municipal, va s’enrichir de nouveaux documents. Elle est appelée à participer à la transmission  d’un pan original de la vie agricole communale.

 

Un moment de partage à la Marpa, lors de la présentation de l’expo des Traversées de la Vie - 3 octobre 2017

Répondant à la sollicitation du CCAS, Histoire et Patrimoine a présenté sa collecte de photos des traversées de la Vie par les attelages de bœufs devant les résidents et Danielle Perrocheau, vice-présidente.

 Paul Gateau a rappelé la particularité de la commune du Fenouiller, perçue,  au courant du premier millénaire,  comme une sorte de grenier à foins, ce qui explique le choix  de son toponyme. Les raisons de ces traversées ont été évoquées.

Il a convié  Jean-Louis Gandemer pour parler de son expérience de ces traversées pittoresques, hasardeuses, parfois périlleuses et à coup sûr exceptionnelles et exigeantes. Les résidents, bien au fait des rudes conditions de vie du milieu du XXe siècle,  ont fort apprécié les récits et les commentaires des photos, apportant leurs réflexions, posant leurs questions dans un échange vivant.

"J’ai revu une partie de ma vie" s’est exclamé Monique Duranteau, se rappelant sa jeunesse à la Parionnière et les travaux de Guy, son mari.

 Cette collection de clichés,  avantageusement présentée sur toiles grâce au soutien du conseil municipal, va s’enrichir de nouveaux documents. Elle est appelée à participer à la transmission  d’un pan original de la vie agricole communale.

 

Jean-Louis Gandemer, plongé dans la vie agricole du Fenouiller à l’âge de 14 ans, n’a rien oublié de ces traversées aventureuses.

#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#

Où l'on voit que Mr le maire et ses adjoints ont participé à cette initiative pour laquelle Stéphane Guibert s'est particulièrement mobilisé.

Pour une commune propre - 30 septemebre

 

Le samedi  16 après-midi, un ciel clément a permis à plus de trente marcheurs de se rendre près de la Vie en empruntant  le chemin baptisé récemment  "impasse de la Violière". Le sentier qui prolonge le chemin  sur le bord de la rivière a été débroussaillé  grâce à l’intervention de la mairie à la grande satisfaction des promeneurs. Ils apprécient de pénétrer dans un espace demeuré naturel, même si cette nature mériterait d’être protégée de l’envahissement de certains arbustes  néfastes aux espèces propres à nos marais.

 

 

#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#-#

 

Le samedi  16 après-midi, un ciel clément a permis à plus de trente marcheurs de se rendre près de la Vie en empruntant  le chemin baptisé récemment  "impasse de la Violière". Le sentier qui prolonge le chemin  sur le bord de la rivière a été débroussaillé  grâce à l’intervention de la mairie à la grande satisfaction des promeneurs. Ils apprécient de pénétrer dans un espace demeuré naturel, même si cette nature mériterait d’être protégée de l’envahissement de certains arbustes  néfastes aux espèces propres à nos marais.

 

 

Fête du patrimoine - 16 septembre - Promenade le long de la Vie -

 

Le samedi  16 après-midi, un ciel clément a permis à plus de trente marcheurs de se rendre près de la Vie en empruntant  le chemin baptisé récemment  "impasse de la Violière". Le sentier qui prolonge le chemin  sur le bord de la rivière a été débroussaillé  grâce à l’intervention de la mairie à la grande satisfaction des promeneurs. Ils apprécient de pénétrer dans un espace demeuré naturel, même si cette nature mériterait d’être protégée de l’envahissement de certains arbustes  néfastes aux espèces propres à nos marais.

 

 

Sur la rue du Plessis
La promenade a été ponctuée par les interventions de Paul Gateau qui racontait l’histoire récente des marais, des passages des vaches à travers la rivière. L’évocation du logis renommé du Plessis-Mauclerc était incontournable comme la visite de ce qui reste du moulin-pivot désigné désormais comme "la tour". ---------------- N.B. de précaution : l'autocar que l'on voit ici n'était pas affrété par Histoire et Patrimoine. Peut-être verra-t-on un jour les marais du Plessis inclus dans un circuit touristique ???

17 septembre - La fête du patrimoine avec l'histoire des traversées de la Vie

Histoire et Patrimoine a reçu le soutien de trois adjoints que l'histoire locale ne laisse pas insensible.

Avec le soutien de la mairie du Fenouiller, la tradition séculaire locale des traversées été fêtée avec la rencontre des dernières personnes qui ont participé à cette activité pittoresque qui a cessé avec la création du pont des Vallées.

Au chevet de l'église, l'espace devant la salle St Laurent a permis d'exposer les clichés de ces épisodes mémorables qui nous sont parvenus.

En présence des adjoints André Menuet, Maryse Céran et Danielle Perrocheau, Jean-Louis Gandemer, précieux témoin et conteur intarissable des activités agricoles d' autrefois, situe le passage de Mouchouin et explique la descente des attelages dans la rivière

Deux rendez-vous  ont été donnés à Mouchouin, au le lieu de passage le plus important  de tous par où transitaient les attelages des fermes de la Coutellerie, de la Cure, du Pinier et de la Haute-Noue.

Les commentaires abondants et "autorisés" de Jean-Louis Gandemer, un ancien qui a participé à ces activités hors du commun, alors qu'il travaillait avec les fermiers de la Coutellerie ont été fort appréciés.  

Devant les clichés exposés devant la salle St Laurent, les explications de Jean-Louis Gandemer ont été  précieuses pour comprendre toutes les manoeuvres nécessaires lors de ces journées mémorables.

Tout un savoir-faire se transmettait de génération en génération  et l'entraide entre agriculteurs était impératif.

La traversée  du cours d'eau dont le niveau pouvait varier mettait parfois les boeufs en difficulté et les agriculteurs devaient s'employer à redresser le convoi.

 

 

Célestin Joubert se souvient...devant une rare photo d'une équipe réunissant le Pinier, la Cure et la Coutellerie. Jean-Louis Gandemer parti cette année-là au service militaire, a travaillé avec les anciens, Abel de la Coutellerie et François de la Cure.
Deux des sœurs Charrier, Marie Rivallin et Marthe Chaillou ont posé devant le râteau traditionnel à double peigne et devant la pelle spéciale le Lossereau qui se dit localement 'Lossréa". (prêt de Loulou Cougnaud)

L'étymologie du toponyme "Le Fenouiller" donnée par Paul Gateau est saluée par Edmond Légoutière

"Merci à Paul Gateau de nous donner l'étymologie du nom du Fenouiller, une explication inédite, fruit de ses recherches " tient à souligner Edmond Légoutière, inspecteur principal honoraire de l'Education nationale. Durant le premier millénaire sur notre côte atlantique, la présence du foin, au milieu des sables et des rochers, fut à ce point remarquée qu'on donna à ce lieu le nom de cette particularité : Fenoletum, petit foin, qui devint Fenouillé puis Fenouiller.

Notre stand à la Fête des Arts, le 30 juillet

Les ouvrages d'histoire, les cartes postales et quelques photos anciennes, ont reçu un bon accueil au milieu des travaux d'artistes locaux.

Le Rouleau d'Apremont et les tableaux de l'exposition sur la vallée de la Vie au XVIe siècle

Notre association a été honorée d'être sollicitée pour présenter l'exposition consacrée au célèbre Rouleau d'Apremont entouré des illustrations concernant la vie économique et sociale dans la vallée de  la Vie.

En complément d'exposition, sur la requête au pouvoir royal émanant de la paroisse d'Apremont en 1599, on a pu lire les noms des habitants représentant "la plus saine partie"  de la paroisse qui sollicitaient la restauration de la rivière  : le projet de 1542 n'avait pas abouti. Apremont avec 16 autres paroisses demandait à nouveau le rétablissement de la circulation navale sur la Vie. 

Durant les mois de juillet et d'août 2017, notre exposition "Au fil de l'eau" avec le Rouleau d'Apremont a été présentée dans la salle des greniers au château d'Apremont, à la demande de la Communauté de communes Vie et Boulogne.
Pierre Gosset, Gaétan Boizard et Patrick Martin, du conseil administration, qui n'hésitent pas à trousser leurs manches. Merci à nos installateurs d'expos au Fenouiller mais aussi dans les communes environnantes, à St Hilaire de riez et Apremont

La cahier n°5 est paru

Notre cahier d’histoire n° 5 a tardé à paraitre, nous vous remercions de nous en excuser. Il est désormais en vente à l’Agence postale, à PROXI, la Madelon et à la Boulangerie, toujours à 12 €.

Vous y trouverez le récit de nos coutumes locales du XXe siècle, très marquées par la religion sinon d’une certaine religiosité, un retour sur l’année 1966 dont les journaux ont conservé la trace, le parcours de nos coureurs cyclistes  d’après-guerre et une évocation des activités théâtrales initiées et poursuivies sous l’égide paroissiale. 

Un petit album de photos complète le cahier comme à l'accoutumée.

Pour un envoi postal : 16 € 50 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

17.11 | 16:54

Volontiers nous vous aiderons dans la mesure de nos moyens. Le sujet a fait l'objet d'expos où nous l'avons détaillé avec son contexte historique. 0684257218

...
17.11 | 13:34

bonjour,
je cherche plus d' informations sur le Rouleau d'Apremont découvert au Château et n'ai pas trouvé grand chose sur internet. Pouvez-vous m'aider?

...
08.07 | 11:31

bonjour merci de votre réponse!!
pour moi il n'est pas loti!!il longe le lotissement du champ rouge!!!
a propos pourquoi cette appellation du champ rouge!!!
guy

...
08.07 | 09:22

Ce chemin communal dans sa partie rectiligne était prolongé jadis par un chemin agricole qui donnait accès à la rte de St Révérend. Le terrain a été loti,donc ?

...
Vous aimez cette page